4 jours
784 Euros TTC
presentiel
Public, conditions d’accès et prérequis
Objectifs professionnels et modalités
Avis
Évaluation et attestation
18/10/2022 au 21/10/2022 18/10/2022
20/03/2023 au 23/03/2023 20/03/2023
25/09/2023 au 28/09/2023 25/09/2023

Public, conditions d’accès et prérequis

Le module s'adresse aux professionnels de santé et/ou de l'intervention psycho-médico-sociale avec un niveau minimum BAC+3 dans un des 2 domaines et disposant d'une pratique clinique ou d'accompagnement individuel. Pré-requis obligatoire dès 2021: avoir suivi le module transversal Émotions, dissociation et soin.

La réservation nécessite de compléter un profil incluant: formation initiale et diplôme(s), formations complémentaires, objectifs poursuivis en participant aux formations d’Espace du Possible, contexte professionnel actuel, description d’une situation professionnelle.

Le profil est soumis à l'examen du comité pédagogique. Après validation de la candidature, il permet à l'équipe pédagogique de personnaliser la formation en tenant compte des objectifs des participants et de leur contexte professionnel.

Pour toute information concernant l'accessibilité aux personnes porteuses de handicap(s), contactez notre référent handicap: 
referent-handicap@espacedupossible.pro 

Prix et modalités de règlement

Le paiement à 100% sur présentation de la facture électronique valide la réservation*. Il s'effectue online ou par virement bancaire.

*à l'exception d'un financement via les dispositifs de formation continue français: 
- professionnel libéral: la réservation est effective au paiement de l'acompte de 30% après signature d'un contrat de formation
- professionnel salarié: la réservation est effective dès l'accord écrit de l'employeur suivi de la signature d'une convention de formation

Hormis le délai de rétractation légal après la réservation en ligne, en cas d’annulation par le Participant, quelle qu’en soit la raison : 
a) si l’annulation est notifiée par écrit plus d’1 mois avant le début du module, 50% du montant total du module sera remboursé au Participant défaillant. Le solde sera retenu par EDP et ne pourra servir à aucun report de participation.
b) si l’annulation est notifiée moins d’1 mois avant le début du module, le prix total du module est du par le Participant et ne pourra servir à aucun report de participation.
c) en cas d’annulation en cours de module, aucun remboursement ni aucun report de participation ne sera effectué au profit du Participant. 

Le(s) éventuels jour(s) d’absence du Participant ne sont ni récupérables ni reportables.  

EDP se réserve le droit d’annuler tout ou partie de la formation, notamment si le nombre de Participants inscrits est insuffisant. Dans ce cas, les droits d’inscription payés sont intégralement remboursés aux Participants.

Objectifs professionnels

A la fin de la formation, le professionnel sera capable dans son contexte de pratique, avec la personne en souffrance, de:

  • Co-créer l'Alliance thérapeutique
  • Adopter un questionnement narratif approprié à partir des 5 cartes narratives principales
  • Externaliser le problème
  • Repérer les ressources, les exceptions, ce qui est présent mais non perçu (absent implicite)
  • Relier les moments d’exception au problème, au paysage de la valeur et de la relation.

Modalités pédagogiques

Formation présentielle : lieu et modalités accessibles sur l’espace dédié du participant.

La formation sera coconstruite avec les participants dans une démarche de pédagogie active permettant de développer leur autonomie.

Relation au contenu : le formateur apporte un contenu congruent aux objectifs professionnels et transférable au contexte professionnel des participants.

Relation formateur/participants : le formateur est garant du processus de formation et tient compte de l’expérience et du vécu des participants.

Relation entre les participants : le formateur facilite les interactions entre les participants au service des apprentissages et instaure un climat propice à la coopération.

Dispositifs pédagogiques : le formateur mobilise en alternance un ensemble de dispositifs d’apprentissage : exposé associant explications théoriques et démonstrations pratiques, étude de cas, vignettes cliniques, jeux de rôles et mises en situation en binômes et sous-groupes…

Médias pédagogiques : le formateur facilite l’ancrage dans le réel en utilisant différents médias pédagogiques : supports audiovisuels (vidéo, extraits de documentaire, interview, films…), supports visuels (diaporama, tableau, schémas…), supports écrits (textes, articles, livres...).

Assiduité des participants attestée par des feuilles d'émargements établies par demi-journée en présentiel.

  • Les participants sont satisfaits
    de leur participation à ce module à

    81 %

  • Les participants ont atteint
    leurs objectifs à

    91 %

Evaluation et attestation

Un questionnaire d'évaluation à compléter online permet au professionnel à l'issue du module de situer son niveau d'acquisition des objectifs professionnels.

Le module est consacré aux bases de la thérapie narrative. Quelle est l'histoire que se raconte le patient qui se sent seul et envahi par son problème ? Comment offrir un contexte thérapeutique permettant la déconstruction de cette histoire dominante qui façonne son identité ? Comment guider le patient en vue de lui permettre de se reconnecter puissamment à ses ressources inexplorées, à ses intentions, ses aspirations ? Comment l'amener à « reprendre contact avec son sentiment d'initiative personnelle, en relation avec les autres, en non plus isolé et impuissant ? 

Développée par M. White et D. Epston, l'approche narrative mise sur les ressources des patients. "Nous n’avons pas besoin d’apprendre aux gens quelque chose de nouveau, il suffit de les aider à entrer en contact avec un matériau déjà présent". 

Au delà, elle permet de guider le patient dans la déconstruction de l'histoire dans laquelle il est pris et dans la reconstruction d'histoires alternatives lui permettant de se percevoir comme capable de sortir du problème et de s'engager de nouveau dans la vie, en relation avec d'autres, avec son « Club de Vie ». 

Éminemment collaborative, elle invite le praticien, à partir d'une posture « décentrée et influente », à construire et manier des modes de questionnement thérapeutique guidés par des cartes.

Adaptée à toute forme de problématique, la thérapie narrative est particulièrement pertinente pour déconstruire des situations chroniques, pour l'accompagnement des personnes aux prises avec des vécus de souffrance, souvent traumatiques, auxquels elles sont généralement fortement identifiées. 

Le module fait partie du parcours certifiant en thérapies brèves plurielles qui intègre 5 approches : 1. stratégique, 2. orientée solution, 3. hypnose, 4. narrative et 5. MAP. Chacune des approches fait l’objet de modules de formation spécifiques déclinés en bases et approfondissement. Les modules de pratique clinique supervisée sont accessibles dès que les bases de thérapie stratégique et de thérapie orientée solution ont été suivies. 


[Lire la suite]

1 Place disponible
Le 18/10/2022
De 9h à 16h30
Tournai
Le 19/10/2022
De 9h à 16h30
Tournai
Le 20/10/2022
De 9h à 16h30
Tournai
Le 21/10/2022
De 9h à 16h30
Tournai

Bases en thérapie narrative 1/4

Présentation de l’approche narrative, origines et histoire des pratiques narratives (in Cartes narratives de M. White).

Vision circulaire du symptôme

Vision narrative de la souffrance

Un soin pourquoi faire ?

Narrations, réalités et langage

Qu’est-ce qu’une histoire

•             Une « mauvaise » histoire

•             Une « meilleure » histoire

Langage relationnel et contextuel

Quelles narrations privilégier ?

Une identité narrative

Une identité distribuée 

Bases en thérapie narrative 2/4

Croire à la possibilité d’une autre histoire

« Ma vie est plus grande que l’histoire que je me raconte »

Identité et club de vie

Les 2 directions de l’approche narrative : déconstruction de l’histoire du problème et construction de la nouvelle version

Posture décentrée et influente du thérapeute

Dans quelle direction soutenir le récit ?

Dimensions d’une histoire : horizontal pour mettre en histoire et vertical pour mettre en concept

Des cartes pour soutenir le récit :

•             Carte de l’externalisation du problème

•             Carte de l’exception

•             Carte de l’intention et de la valeur

•             Carte du remembering

•             Carte du témoin extérieur

Bases en thérapie narrative 3/4

L’histoire dominante

Externaliser le problème

Une grammaire et un lexique d’externalisation

Cartographie des effets du problème

Prise de position face au problème

Justification : fines traces de vie

Déconstruction de l’identité pathologique

Bases en thérapie narrative 4/4

L’histoire préférée

Vers l’histoire alternative

Mise en lumière des exceptions

Carte de l’exception

Conversation pour redevenir auteur

Carte de l’intention et de la valeur

Le paysage de l’intention

Naviguer dans le paysage de l’intention

Carte du remembering

Témoins extérieurs

Carte de la re-narration du témoin extérieur

Une nouvelle version de soi

Le module est consacré aux bases de la thérapie narrative. Quelle est l'histoire que se raconte le patient qui se sent seul et envahi par son problème ? Comment offrir un contexte thérapeutique permettant la déconstruction de cette histoire dominante qui façonne son identité ? Comment guider le patient en vue de lui permettre de se reconnecter puissamment à ses ressources inexplorées, à ses intentions, ses aspirations ? Comment l'amener à « reprendre contact avec son sentiment d'initiative personnelle, en relation avec les autres, en non plus isolé et impuissant ? 

Développée par M. White et D. Epston, l'approche narrative mise sur les ressources des patients. "Nous n’avons pas besoin d’apprendre aux gens quelque chose de nouveau, il suffit de les aider à entrer en contact avec un matériau déjà présent". 

Au delà, elle permet de guider le patient dans la déconstruction de l'histoire dans laquelle il est pris et dans la reconstruction d'histoires alternatives lui permettant de se percevoir comme capable de sortir du problème et de s'engager de nouveau dans la vie, en relation avec d'autres, avec son « Club de Vie ». 

Éminemment collaborative, elle invite le praticien, à partir d'une posture « décentrée et influente », à construire et manier des modes de questionnement thérapeutique guidés par des cartes.

Adaptée à toute forme de problématique, la thérapie narrative est particulièrement pertinente pour déconstruire des situations chroniques, pour l'accompagnement des personnes aux prises avec des vécus de souffrance, souvent traumatiques, auxquels elles sont généralement fortement identifiées. 

Le module fait partie du parcours certifiant en thérapies brèves plurielles qui intègre 5 approches : 1. stratégique, 2. orientée solution, 3. hypnose, 4. narrative et 5. MAP. Chacune des approches fait l’objet de modules de formation spécifiques déclinés en bases et approfondissement. Les modules de pratique clinique supervisée sont accessibles dès que les bases de thérapie stratégique et de thérapie orientée solution ont été suivies. 


[Lire la suite]

16 Places disponibles
Le 20/03/2023
De 9h à 16h30
Tournai
Le 21/03/2023
De 9h à 16h30
Tournai
Le 22/03/2023
De 9h à 16h30
Tournai
Le 23/03/2023
De 9h à 16h30
Tournai

Bases en thérapie narrative 1/4

Présentation de l’approche narrative, origines et histoire des pratiques narratives (in Cartes narratives de M. White).

Vision circulaire du symptôme

Vision narrative de la souffrance

Un soin pourquoi faire ?

Narrations, réalités et langage

Qu’est-ce qu’une histoire

•             Une « mauvaise » histoire

•             Une « meilleure » histoire

Langage relationnel et contextuel

Quelles narrations privilégier ?

Une identité narrative

Une identité distribuée 

Bases en thérapie narrative 2/4

Croire à la possibilité d’une autre histoire

« Ma vie est plus grande que l’histoire que je me raconte »

Identité et club de vie

Les 2 directions de l’approche narrative : déconstruction de l’histoire du problème et construction de la nouvelle version

Posture décentrée et influente du thérapeute

Dans quelle direction soutenir le récit ?

Dimensions d’une histoire : horizontal pour mettre en histoire et vertical pour mettre en concept

Des cartes pour soutenir le récit :

•             Carte de l’externalisation du problème

•             Carte de l’exception

•             Carte de l’intention et de la valeur

•             Carte du remembering

•             Carte du témoin extérieur

Bases en thérapie narrative 3/4

L’histoire dominante

Externaliser le problème

Une grammaire et un lexique d’externalisation

Cartographie des effets du problème

Prise de position face au problème

Justification : fines traces de vie

Déconstruction de l’identité pathologique

Bases en thérapie narrative 4/4

L’histoire préférée

Vers l’histoire alternative

Mise en lumière des exceptions

Carte de l’exception

Conversation pour redevenir auteur

Carte de l’intention et de la valeur

Le paysage de l’intention

Naviguer dans le paysage de l’intention

Carte du remembering

Témoins extérieurs

Carte de la re-narration du témoin extérieur

Une nouvelle version de soi

Le module est consacré aux bases de la thérapie narrative. Quelle est l'histoire que se raconte le patient qui se sent seul et envahi par son problème ? Comment offrir un contexte thérapeutique permettant la déconstruction de cette histoire dominante qui façonne son identité ? Comment guider le patient en vue de lui permettre de se reconnecter puissamment à ses ressources inexplorées, à ses intentions, ses aspirations ? Comment l'amener à « reprendre contact avec son sentiment d'initiative personnelle, en relation avec les autres, en non plus isolé et impuissant ? 

Développée par M. White et D. Epston, l'approche narrative mise sur les ressources des patients. "Nous n’avons pas besoin d’apprendre aux gens quelque chose de nouveau, il suffit de les aider à entrer en contact avec un matériau déjà présent". 

Au delà, elle permet de guider le patient dans la déconstruction de l'histoire dans laquelle il est pris et dans la reconstruction d'histoires alternatives lui permettant de se percevoir comme capable de sortir du problème et de s'engager de nouveau dans la vie, en relation avec d'autres, avec son « Club de Vie ». 

Éminemment collaborative, elle invite le praticien, à partir d'une posture « décentrée et influente », à construire et manier des modes de questionnement thérapeutique guidés par des cartes.

Adaptée à toute forme de problématique, la thérapie narrative est particulièrement pertinente pour déconstruire des situations chroniques, pour l'accompagnement des personnes aux prises avec des vécus de souffrance, souvent traumatiques, auxquels elles sont généralement fortement identifiées. 

Le module fait partie du parcours certifiant en thérapies brèves plurielles qui intègre 5 approches : 1. stratégique, 2. orientée solution, 3. hypnose, 4. narrative et 5. MAP. Chacune des approches fait l’objet de modules de formation spécifiques déclinés en bases et approfondissement. Les modules de pratique clinique supervisée sont accessibles dès que les bases de thérapie stratégique et de thérapie orientée solution ont été suivies. 


[Lire la suite]

22 Places disponibles
Le 25/09/2023
De 9h à 16h30
Tournai
Le 26/09/2023
De 9h à 16h30
Tournai
Le 27/09/2023
De 9h à 16h30
Tournai
Le 28/09/2023
De 9h à 16h30
Tournai

Bases en thérapie narrative 1/4

Présentation de l’approche narrative, origines et histoire des pratiques narratives (in Cartes narratives de M. White).

Vision circulaire du symptôme

Vision narrative de la souffrance

Un soin pourquoi faire ?

Narrations, réalités et langage

Qu’est-ce qu’une histoire

•             Une « mauvaise » histoire

•             Une « meilleure » histoire

Langage relationnel et contextuel

Quelles narrations privilégier ?

Une identité narrative

Une identité distribuée

Bases en thérapie narrative 2/4

Croire à la possibilité d’une autre histoire

« Ma vie est plus grande que l’histoire que je me raconte »

Identité et club de vie

Les 2 directions de l’approche narrative : déconstruction de l’histoire du problème et construction de la nouvelle version

Posture décentrée et influente du thérapeute

Dans quelle direction soutenir le récit ?

Dimensions d’une histoire : horizontal pour mettre en histoire et vertical pour mettre en concept

Des cartes pour soutenir le récit :

•             Carte de l’externalisation du problème

•             Carte de l’exception

•             Carte de l’intention et de la valeur

•             Carte du remembering

•             Carte du témoin extérieur

Bases en thérapie narrative 3/4

L’histoire dominante

Externaliser le problème

Une grammaire et un lexique d’externalisation

Cartographie des effets du problème

Prise de position face au problème

Justification : fines traces de vie

Déconstruction de l’identité pathologique

Bases en thérapie narrative 4/4

L’histoire préférée

Vers l’histoire alternative

Mise en lumière des exceptions

Carte de l’exception

Conversation pour redevenir auteur

Carte de l’intention et de la valeur

Le paysage de l’intention

Naviguer dans le paysage de l’intention

Carte du remembering

Témoins extérieurs

Carte de la re-narration du témoin extérieur

Une nouvelle version de soi